Historique du Parc


Le premier juin 1907, un cahier des charges régissant le lotissement du Parc Lefebvre a été rédigé. Les parcelles ont été vendues par MM. Roussigné et Lefebvre, propriétaires du Parc.
D'une surface de 46 895 m² (voies comprises), il est limité par le devant par la grande rue (av. Salengro), au fond par le chemin de fer (rive droite), d'un côté par l'avenue Carnot et de l'autre par l'avenue de Ville d'Avray (Résistance).
La nouvelle mairie s'est installée à la Villa Lefebvre. Un îlot de 5 500 m² est réservé pour y créer un square public et une place. Un cahier des charges précis a géré le bon fonctionnement du parc Lefebvre durant 50 ans lui assurant une unité d'urbanisme.
L'histoire du Parc Lefebvre s'inscrit dans celle de Chaville dont les principales étapes sont décrites dans le document suivant : Historique de Chaville



(Source images: Association Arche : arch'echos numéro 17)





L'affiche présentant le lotissement du Parc Lefebvre est inspirée de dessins de Ferdinand Bac (1859-1952).



Accueil :   



L'association


L'association a pour but essentiel de veiller activement à la préservation du caractère résidentiel et verdoyant du quartier de Chaville correspondant à l'ancien parc Lefebvre. Ce quartier se distingue par :

- une dominante pavillonnaire
- la présence de nombreux espaces verts
- une hauteur limitée des constructions qui permet aux habitants de jouir d'une clarté certaine dans leurs logements.

L'association agira principalement à représenter moralement la position de ses membres face à l'évolution urbaine du quartier :

- projets d'urbanisme
- projets immobiliers éventuels
- évolution de la voirie
- nuisances liées au trafic automobile

Siège social : 7 boulevard de la République Chaville
Parution au journal officiel du 26 novembre 1998


Accueil :   



Actions de l'association


Maison Dunoyer (suite) :
Pétition « SAUVEGARDONS le JARDIN, les ARBRES, la MAISON du peintre A. DUNOYER de SEGONZAC » Chaville, Hauts-de-Seine :

Juin 2020
L'Association a initié une pétition pour sauver l'ensemble jardin, maison :

Lien vers la pétition: Pétition

Deux images présentant le même angle de prise de vue :

Le projet



Projet d'immeuble en lieu et place de l'ancienne pharmacie Fontaine

Juin 2020
Un projet d'immeuble de 46 logements est prévu à la place de l'ancienne pharmacie (style art déco), du grand jardin arboré attenant et d'un immeuble d'habitations.
L'Association a déposé un recours gracieux pour non respect du code de l'environnement et de l'urbanisme. La suppression du jardin, de ses 8 arbres grandes tiges, de la biodiversité, n'a fait l'objet que d'un traitement très sommaire. Pour ainsi dire, très peu de solutions de compensations sont indiquées et elles ne répondent pas aux exigences réglementaires.
L'ancienne pharmacie de style Art Déco va être rasée. Une fois de plus, un bâtiment ayant un cachet architectural est détruit.

Voir le recours gracieux: Recours

Le projet proposé de 46 logements


L'existant avec son jardin arboré



Août 2020
Le Maire a répondu à notre recours en le rejetant, jugeant une fois de plus nos arguments sans fondement. Au passage, notons qu'il a aussi rejeté le recours fait par des riverains sur un point particulier du POS interprété librement par le promoteur. Il annonce cependant que le permis est annulé, sans en donner la raison.

Réponse du Maire


En retour, notre réponse par courriel : Réponse asso


Maison Dunoyer : Lettre ouverte aux gens de culture et aux médias

Juin 2020
L'Association a proposé un projet pour ce lieu de culture suite au courrier de mai 2020 qui est paru dans le Journal Connaissance des Arts

Voir la lettre d'accompagnement: Lettre d'accompagnement

Article dans Connaissance des Arts : Article paru dans Connaissance des Arts

et le projet: Projet Maison de Dunoyer de Segonzac

Mai 2020
Le projet immobilier réduisant le jardin de la maison et étouffant celle-ci est affiché. Nous avons rédigé une lettre ouverte au Ministre de la culture, à Jack Lang, Stéphane Bern et aux médias pour leur demander une intervention pour éviter ce projet destructeur.

Voir la lettre: Lettre ouverte

La maison et Dunoyer devant sa maison


Le projet



Maison Dunoyer : Courrier à Peter Handke, prix Nobel de littérature 2019, résidant à Chaville

Mars 2020
Nous avons écrit à M. Peter Handke, Prix Nobel de littérature 2019, résidant à Chaville, pour attirer son attention sur la Maison du peintre Dunoyer de Segonzac, qui n'est pas protégée et dont le jardin est l'objet d'un projet immobilier.
Peter Handke a eu la gentillesse de bien vouloir nous répondre. Citons le : " Il existe une surdité d'âme peut-être pas seulement fréquente à Chaville, mais ici quand même spéciale."

Voir le courrier et la réponse:
Courrier
Réponse


Bistrot de Chaville

Février 2020
Le bistrot de Chaville va être détruit pour être remplacé par un immeuble de 5 étages, soit 19m. Le jardin arboré de pleine terre qui se trouve derrière va aussi disparaître pour faire place à de la terre sur dalle de béton.

Perspectives du bâtiment (dossier du permis de construire)


Vue du parvis de la Mairie (montage numérique de l'association)

Ce projet va porter atteinte à l'environnement proche, c'est à dire la Mairie et son jardin qui sont tous les deux protégés dans le PLU. L'article R111-27 du code de l'urbanisme donne la possibilité à un Maire de refuser un permis même s'il respecte en tous points le règlement du PLU. La Municipalité ne l'a pas fait, peu soucieuse une fois de plus du patrimoine chavillois.
L'Association a donc déposé un recours gracieux pour demander le refus de ce projet.
En réponse, la Municipalité va réduire d'un étage le projet.

Voir le recours :
Dossier de recours

Voir la réponse de la municipalité :
Réponse


Maison Dunoyer : Courrier au Département

Décembre 2019
Nous avons écrit à M. Devedjian, Président du Département, pour attirer son attention sur la Maison du peintre Dunoyer de Segonzac, qui n'est pas protégée et dont le jardin est l'objet d'un projet immobilier. Notre association propose depuis de longue date de créer un lieu de rencontre autour de Dunoyer, de se doter d'un fonds de ses oeuvres, d'ouvrir ce lieu à des séminaires etc...

Voir le courrier et la pièce jointe:
Courrier
Pièce jointe


Propositions pour les municipales mars 2020

Octobre 2019
Notre association a rédigé, dans le cadre du collectif Chaville Stop Béton, un certain nombre de propositions pour les municipales 2020. Elles ont trait aux sujets de l'urbanisme, du cadre d evie et de l'environnement. Nous les avons soumises aux différents candidats dans l'attente d'une réponse.

Elles sont accessibles sur :
Propositions municipales


Réaménagement de la RD910

Octobre 2019
Ce projet prévoit la requalification de l'avenue Salengro pour "créer, sur cet axe majeur du territoire, un boulevard urbain convivial, apaisé et sécurisé, favorisant le partage de l'espace public entre ses différents utilisateurs : automobiles, transports en commun, cyclistes et piétons" (Chaville Magazine, sept-oct 2019, page 14).
Ce projet prévoit de couper tous les arbres matures pour les remplacer par d'autres placés différemment et de bien moindre envergure.
L'Association ne remet pas en cause le bien-fondé de ce projet mais s'oppose à l'abattage de tous ces arbres. Elle a donné toutes ses observations à l'enquêteur public.

Elles sont accessibles sur :
Observation 1 de l'Association
Observation 2 de l'Association


Modification du PLU de Chaville - Propositions de l'Association

Octobre 2019
L'Association a donné toutes ses observations à l'enquêteur public.
Elles sont accessibles sur : Observations de l'Association

Août 2019
L'Association a rédigé un document recensant ses propositions concernant les modifications du PLU, certaines sont déjà anciennes, d'autres sont issues des impératifs actuels liés au réchauffement climatique et à la préservation de la biodiversité.
Ce document est envoyé à la Municipalité de Chaville, copies Préfet des Hauts-de-Seine, Président de GPSO et Tribunal administratif. Il sera présenté au commissaire enquêteur lors de l'enquête prévue fin 2019.

Propositions de l'Association


Réaménagement de la RD910

Juillet 2019
L'Association Chaville Parc Lefebvre ne met pas en cause le bien-fondé du projet mais le fait que les arbres d'alignement du boulevard soient tous rasés sans sourciller et remplacés par de petits sujets. Les sujets de canicule et biodiversité ne sont pas encore intégrés dans certains cerveaux. Ci-dessous l'avis de la Mission Régionale d’Autorité Environnementale qui a émis de sérieuses réserves sur cet abattage (voir synthèse et page 13)

Avis de la MRAE


41, Boulevard de la République

Février 2019


Le 41 situé en haut du boulevard est un immeuble appelé à être détruit et remplacé par un collectif de logements sociaux en R+4, soit 4 étages. L’affichage du permis de construire date du 1er février. Le Permis est consultable à l’Urbanisme et opposable jusqu’au 1er avril. Nous invitons les riverains à le consulter.

Alignement :
L’alignement avec les autres bâtiments, qui existe aujourd’hui, n’est plus respecté comme on le voit sur le plan suivant :


Les trois premiers étages sont alignés sur la voie publique, le dernier étage est en biais pour rattraper l’alignement du 39. Le 41 est en zone UA du PLU, en limite de zone UR, plus restrictive en limite de hauteur, entre autres. Le PLU définit pour la zone UA les points suivants :

6.1.1 En façade sur rue, les constructions doivent être édifiées à l’alignement des voies publiques et privées.
6.1.2 Toutefois, dans un souci d’intégration et d’harmonie de l’existant, il est exigé que le constructeur assure un raccordement architectural avec les bâtiments existants afin de cacher tout ou partie des pignons limitrophes, ou pour éviter de créer de nouveau pignon.

Ce projet a une lecture très aléatoire du 6.1.2. Le R+4 peut y répondre, si on est une girafe, les étages inférieurs non !!

Harmonie avec l’existant :
Ce bâtiment est dans la lignée de ce qui se construit sur Salengro : sans âme. Même si le bas du bâtiment intègre une meulière reconstituée, cela reste une verrue incompatible avec la cohérence architecturale de qualité du Boulevard et la demande de classement SPR validée depuis peu par le Conseil municipal. Les actes contredisent les promesses à peine faites. Nous avions donné le 13 en exemple. Occasion ratée !

Rue Carnot
Ils seront deux ...





Action entreprise
L'association a fait un recours gracieux auprès de la Mairie le 19 mars 2019 pour s'opposer au permis de construire. Les points précédents sont détaillés dans le document de recours ci-après.
Courrier à la Mairie de Chaville
Document détaillé du recours
Suite à notre recours, le promoteur a envoyé un argumentaire à l'Urbanisme pour réfuter nos objections, nous y avons répondu (voir ci-dessous)
Argumentaire du promoteur
Notre réponse à cet argumentaire

Le Maire, JJ Guillet, nous a ensuite répondu pour nous confirmer que nos arguments ne sont pas valables et ne seront pas retenus. Aucune ouverture n'a été faite. Force a été donnée au promoteur.
Réponse de la Mairie


Manifeste pour la préservation de la qualité des paysages urbains de la couronne parisienne

Janvier 2019
Le Manifeste ci-après a été rédigé par plusieurs associations. Il s'agit d'un outil de communication et d'influence susceptible de servir la cause des associations de Patrimoine et d'Environnement de la couronne parisienne. Les associations désireuses de soutenir le "Manifeste pour la préservation de la qualité des paysages urbains de la couronne parisienne" peuvent demander à être ajoutées en écrivant à l'adresse suivante : manifeste.paysurbain(at)orange.fr . Le document sera actualisé en conséquence.

Manifeste et soutiens

Voir aussi l'évolution de Chaville au cours des époques : Chaville à l'heure du stop béton

Avril 2019
Nous avons adressé un courriel à M. Devedjian via son blog, Président su conseil départemental des Hauts-de-Seine, lui faisant part du Manifeste. M. Devedjian a bien voulu nous répondre : "Il partage bien évidemment l'idée force" du Manifeste.
Réponse du Département

Juillet 2019
Nous avons adressé un courrier à M. Le Premier Ministre pour le tenir informé de l'existence du Manifeste.
Courrier au Premier Ministre


Collectif CHAVILLE STOP BETON

Novembre 2018
Des associations chavilloises apolitiques se regroupent en Collectif CHAVILLE STOP BETON - Environnement, Cadre de Vie, Urbanisme avec les signataires de la pétition (présentée en pièce jointe) devant les attaques répétées et accélérées du bétonnage systématique de leur ville. Les patrimoines naturels (jardins privatifs, arbres et arbres remarquables, biodiversité...) et bâtis de caractère (maisons en meulière...) et les quartiers pavillonnaires tombent sous les assauts des promoteurs qui agissent dans la place en toute quiétude.
Collectif soutenu par les associations Chaville Parc Lefebvre et CVB (Chaville Vélizy Bas)

Pétition mise en ligne

Retrouvez le Collectif sur Facebook :


Dix ans qui ont changé Chaville, quelques questions :

Réponse au Hors-série du Chaville Magazine de septembre 2018 : Réponse de l'Association



SCoT Grand Paris :

La concertation du SCoT de la métropole du Grand Paris est l’occasion d’apporter un éclairage sur les conséquences négatives directes des effets du bétonnage pour les habitants de Chaville et plus largement pour la petite couronne parisienne. Le cadre de vie, la santé humaine, les écosystèmes sont très altérés dans un espace de plus en plus contraint. Dans ce contexte, les associations locales appellent à la vigilance sur un nombre de points fondamentaux.

Courrier du 17 juin 2018 : Courrier SCoT

Note d'opportunité du 17 juin 2018 : Note

Contribution au SCoT du 20 juin 2018 : Contribution SCoT

8, Boulevard de la République :

Le 8 Bld de la République jouxte un terrain à bâtir sis Avenue Salengro et servira à augmenter la surface au sol disponible sur Salengro.
Des courriers (Septembre 2006 et Mai 2007) ont été adressés à la Mairie sur ce sujet. Réponse faite le 04/06/07. Destruction annoncée pour faire place à un projet immobilier Bouygues.
(voir article "8 Bld de la République", plus bas)


Chaville, 8 boulevard de la République



8, Boulevard de la Résistance :

Il était prévu de construire 2 maisons sur ce petit terrain à la place d'un hangar servant de garage. Un permis de construire a été déposé le 12/12/99.
Finalement, après plusieurs échanges avec le promoteur, une seule maison avec jardinet a été construite.


Chaville, boulevard de la Résistance



Plan d'occupation des sols (POS) :

L'association a remis un dossier complet au commissaire enquêteur qui a instruit le POS en 1998. Le bas du parc Lefebvre (Bld Résistance et Bld République) étaient prévus en Zone Ua (immeubles de hauteur 18 m).
Le commissaire a retenu les arguments de l'association.
Le POS a été amendé : la zone Ua a été restreinte et limitée en hauteur.


Chaville, boulevard de la République, POS



13 Boulevard de la République :

Un permis de construire a été déposé en 1998 pour 2 immeubles au 13, bld de la République, dont un de 18 m de hauteur. Cet endroit était utilisé comme parking pour les agents municipaux.
L'association a déposé un recours au tribunal en se faisant aider du cabinet Huglo Lepage.
Le 10/12/99, le tribunal a annulé le permis de construire.
Un ensemble limité à un immeuble de 12 m et à 2 maisons a ensuite été construit.


Chaville, 13 boulevard de la République




Accueil :   



8, Boulevard de la République


Information continue

Ce projet prenait en un seul ensemble le terrain jouxtant le boulevard Salengro et le 8 du boulevard de la République.
Un des propriétaires, Chavillois, que nous avons contacté, nous a dit : "C'est la vie !!"


Chaville, Le parc Lefebvre


Après un premier courrier du Maire en date du 4/06/07 envoyé après la promesse de vente signée avec Bouygues et annonçant le projet immobilier, nous avons initié une pétition recueillant plus de 240 signatures en quelques jours. Celle-ci a occasionné une réponse de la mairie nous annonçant que rien n'était décidé, dans un sens ou dans l'autre... (voir rubrique courriers)
Entre temps, Bouygues nous a présenté son projet où effectivement le 8 n'existe plus et remplacé par un immeuble... Nous poursuivons notre action par de l'information diffusée dans tout Chaville, par des interventions dans la presse et par des rencontres lors des Journées du Patrimoine.

Extrait des Nouvelles de Versailles du 20 Juin 2007:  (cliquer sur l'image) 


Extrait du Parisien du 3 Juillet 2007:  (cliquer sur l'image) 


Bien sûr, si nous étions les seuls dans ce cas à Chaville, nous pourrions passer pour non objectifs, mais là n'est pas le cas. Las !!


Chaville, 8 Boulevard de la République


Le temps passe... la maison reste... le temps des élections approche... Méfions nous de l'après élection, les plumes vont s'exciter sur les permis...Un courrier aux candidats en date du 17/01 demande leur position sur ce sujet...
Un courrier est adressé au nouveau maire en date du 2 Avril pour qu'il nous confirme sa volonté de ne pas signer un permis de démolir.
Un rendez-vous au 3 Mai 08 précise que Bouygues abandonne son projet et qu'un périmètre d'études est prévu pour notre quartier. C'est la vie !!
La mairie a invité les propriétaires du bas du boulevard à une réunion pour parler de ce périmètre d'études le 25 juin 08. Un projet de Périmètre d'études doit être proposé cet été par les services municipaux.
Printemps 2009 : aucun projet n'a été annoncé. La mairie a été relancée par un courrier adressé à Jean Jacques GUILLET, le 17 Mars. Sans réponse.
Hiver 2010 : nouvelle relance le 10 Janvier. Sans réponse.
Février 2010 : une petite histoire traîne dans le quartier. Pourquoi ne pas la lire ?

Petite histoire à lire :  (cliquez sur le chat) 


Extrait du procès verbal de la séance du Conseil Municipal du 17 Février 2010 :
" la restructuration du site de l'hôtel de ville, opération pour laquelle, en 2010, il convient de prévoir les crédits pour un montant de 441 000 € , nécessaire au réaménagement des salles du rez-de-chaussée et de bureaux ainsi qu'au paiement de l'indemnité d'immobilisation d'un bien destiné à permettre l'agrandissement des services de la mairie "
Le chat nous a dit que le bien mentionné est le 8 Bld République.

Accueil :   



1907 - 2007


1907 - 2007 : Le Parc Lefebvre, un patrimoine centenaire.

Les maisons anciennes entourées de verdure constituent le seul patrimoine bâti de Chaville et son attractivité. A ce titre, la fête européenne annuelle du Patrimoine est l'occasion de mettre en lumière la finesse de l'architecture, la volumétrie, la richesse des matériaux travaillés (pierres de meulière, briques, bois, ferronneries...), les détails de constructions (encadrement de fenêtres, soupiraux, cadrans solaires....) de nombreuses constructions du Parc Lefebvre.
Afin que le patrimoine ne soit pas ramené à une carte postale jaunie, il faut contribuer à sa protection : Site de la fête du Patrimoine (voir lien): http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr

Rappelons le vandalisme villipendé par Victor Hugo, il y a presque 2 siècles : "Il y a deux choses dans un édifice, son usage et sa beauté: son usage appartient au propriétaire, sa beauté à tout le monde. Donc le détruire c'est dépasser son droit.
L'association a participé aux Journées du Patrimoine 2007 afin d'évoquer l'historique et les perspectives du Parc Lefebvre.


Accueil :   



Plan du quartier


Chaville, Le parc Lefebvre


Chaville : Le parc Lefebvre


Accueil :   



Quelques maisons...


... d'hier


Chaville, Le parc Lefebvre


... et d'aujourd'hui


Chaville, Le parc Lefebvre



Accueil :   



Expositions


L'art au jardin (2ème) : 25 Juin 2011


Francois Murez, Art au jardin



L'art au jardin : 19 Juin 2010


Francois Murez, Art au jardin


La nature dans la ville : les jardins privés
Equilibre urbain, biodiversité, art et esthétique
Jardins du Parc Lefebvre à Chaville (92)

Bon nombre de jardins urbains privés du Parc Lefebvre abritent une certaine biodiversité animale et végétale. Mis bout à bout, ces jardins constituent une véritable trame verte dans la ville.


Francois Murez, Art au jardinFrancois Murez, Art au jardin


Parmi les végétaux, il n'est pas rare de trouver de la vigne, des variétés anciennes de roses indisponibles aujourd'hui dans les catalogues, des vivaces herbacées qui attirent les insectes, des lianes comme le chevrefeuille, des clématites, des arbustes. Dans ces jardins, les oiseaux trouvent le gite et le couvert.
Les jardins urbains sont des espaces de respiration qui contribuent à la qualité du cadre de vie. Ils participent à la qualité de l'air, à la température ambiante, au bon état du sol et de sa biodiversité.
Les jardins, lieux d'expression par essence accueillent aussi les artistes ?


Francois Murez, Art au jardinFrancois Murez, Art au jardin


François Murez, Président de l'Association Chaville Parc Lefebvre, ouvrait son jardin samedi dernier aux habitants du quartier.


Francois Murez, Art au jardinFrancois Murez, Art au jardinFrancois Murez, Art au jardin



Accueil :   



Liens


Ste Protection Paysage Esthétique de la France

Site de la SPPEF: http://sppef.free.fr/texte/


Fédération Patrimoine Environnement

Site des Associations Patrimoine et Paysages: www.associations-patrimoine.org


Association Chaville Environnement

Site de l'association : chavillenvironnement.free.fr


Journées européennes du Patrimoine

Site des journées : www.journeesdupatrimoine.culture.fr


Association La Maison de Banlieue

Site de l'association : www.maisondebanlieue.asso.fr


Accueil :   



Adhésions


Vous pouvez adhérer à l'association via le lien suivant :
Adhésion



Accueil :